Being a Chef

J’ai cuisiné deux gros poulets. J’ai eu l’impression un court instant d’être transportée dans la cuisine d’une maison de famille en Bourgogne, en Bretagne, ou à la Baule.

 

Je suis contre l'esthétisation à l'excès des photos de bouffe. Voilà, c'est dit.

Je suis contre l’esthétisation à l’excès des photos de bouffe. Voilà, c’est dit.

Ma coloc qui faisait un chutney de mangue et de pickles, le régal, mais aussi la chose la plus sophistiquée qu’elle puisse concevoir, me rappelle tous les jours que même si la gastronomie indienne est simple et subtile, complexe et abordable, elle reste surtout le domaine des cooks, des maids, et du personnel de maison.

Je suis toujours surprise par le nombre des mes connaissances ici qui prennent des cours de cuisine, façon savante, à plus de trente ans ; ou par d’autres qui savent à peine de servir d’un micro-ondes.

Advertisements
Standard

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s