Please Don’t Tell

Le marronnier ultime, c’est peut-être la Française. Quand les gens ne savent plus quoi écrire, ils font un petit papier sur la Française, une belle femme merveilleuse…

Ce sera peut-être aussi le secret le mieux gardé de l’Histoire : chacune sait que rien n’explique la fascination pour the Femme Fatale, mais flattée et prise au jeu on se met à raconter n’importe quoi genre : « manger de la quiche lorraine et du paté, passer du temps avec mes amis, boire du vin en dansant sur Serge Gainsbourg : voilà mes secrets beauté ». La vraie question c’est : pourquoi les femmes non-Françaises ne se sont-elles pas aperçues de la supercherie ?

Dernier opus en date, cette petite interview bien sympathique. Je suis d’accord avec la dame. Mais le problème c’est que je crois que toutes les femmes du monde sont plus ou moins d’accord avec des conseils aussi révolutionnaires que « ayez toujours une petite robe noire » ou « sentez vous à l’aise dans vos vêtements, vous serez plus belle »… Exemple avec cette citation intéressante trouvée dans un papier de The Cut (New York Times) :

You can actually see the tricks, it looks wrong to us. If you see a woman is wearing foundation, this is wrong to us. This is how we were brought up.

Ah parce que les autres femmes, les Indiennes, les Américaines, les Néo-Zélandaises, les Sénégalaises, … elles adorent quand on voit le fond de teint ? Elles font exprès de ne pas flouter la matière au niveau de la machoire parce qu’elles veulent qu’on voit qu’elles en portent… ? Et je passe sur le “c’est comme ça qu’on a été élevées”… Non-mais-allo.

Advertisements
Standard

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s