Too many dresses

Le train c’était cool : je crois que je maîtrise enfin l’art si particulier du voyageur sur rails en Inde. Tout est dans les boules quiès et la couverture légère mais très chaude. Le reste, c’est de la poésie.

Il y avait un petit souci supplémentaire dans cette épopée de Bombay à Goa : nos bagages. Un mariage indien, en termes logistiques, ce n’est pas une mince affaire. Il y a 4 ou 5 « fonctions », soit autant de tenues, accessoirisées e manière coordonnées. Donc entre les housses des deux costumes d’el Moustacho ma robe de gala qui a presque une traine, et quelques autres kilos de bijoux et de chaussures… j’imagine la terrible vie de gens dont la représentation est le métier comme Kim Kardashian et je comprends mieux pourquoi les malles Vuitton ont encore une véritable utilité en 2015.

Advertisements
Standard

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s